Biblio-brouettes

Rendez vous avec votre biblio-brouette
sur le parvis de l’école Cadenat 13003
(sauf météo hostile)

Livres en troc: Venez vous offrir un temps de plaisir par la lecture

Chaque premier samedi du mois place Cadenat, vous pouvez emprunter ou échanger un livre ou plusieurs livres et les ramener le samedi du mois suivant ou les faire passer à des voisins, des amis…

L’Europe à la barre

Théatre et débat
vendredi 5 mai à 19h30 à la Friche Belle de mai
gratuit, sur réservation

Et si le meilleur moyen de défendre l’Europe était d’en faire le procès ?
3 comédiens, 1 musicienne, des témoins locaux et un jury : vous !
Après une tournée 2016 couronnée de succès en Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, Les Têtes de l’Art remontent sur les planches et vous invitent au lancement de la tournée 2017 à la Friche Belle de Mai à Marseille.
Faux procès théâtralisé, l’Europe à la Barre est une pièce de théâtre innovante qui mélange sur scène comédiens professionnels et acteurs de la société civile (élus, spécialistes de l’Europe). Les spectateurs font office de jurés et participent activement au procès.
A l’heure du Brexit, L’Europe à la Barre propose un nouveau regard sur les enjeux européens !
Un contenu sérieux sans se prendre au sérieux !
La pièce de théâtre sera suivie d’un débat et d’un cocktail dinatoire.
Réservation obligatoire par mail julien@lestetesdelart.fr ou par eventbrite.
https://leuropealabarre.eventbrite.fr/
https://www.facebook.com/events/1115379995234463/

Le grand Marché

Lundi 24 avril de 16h à 22h
Friche de la Belle de mai

Fort du succès des éditions précédentes et toujours aussi engagés et soucieux de raccourcir le chemin entre producteur et consom’acteur, ce rendez-vous, met à l’honneur l’agriculture paysanne et locale, en valorisant les savoir-faire, les pratiques et les productions du territoire.

☞ Venez faire votre marché : 50 exposants,une large sélection de producteurs, agriculteurs, éleveurs, artisans, fins épiciers… un choix qualitatif et représentatif de notre territoire,
☞ goûtez les préparations des chefs,
☞ informez-vous sur initiatives locales, Impliquez-vous !
☞ participez au débat, une émisionn en pulic par radio grenouille
☞ dansez sur le rythme pétillant et vif de Martig en live

☆ Les chefs Marseillaises Vanessa Robuschi(Question de goût), Delphine Roux (Chez Madie), Irène Lassus (Madame Jeanne) et Georgiana Viou (La Piscine) et leurs propositions culinaires, créatives et originales sur la thématique du marché… Et aussi les pizzas au feu de bois, le barbecue de Marie Jo…

☆ « Poétique de Goût » de 19H à 20H #LIVE Radio Grenouille (88.8 FM/Marseille) addicted
Les aliments, leurs substances, leurs provenances et si un de ces attributs faisait défaut ? C’est l’« alimentation vaporeuse ». Manger des nuages, la brume, la transparence. Comme l’astringent, qui est peu connu en France, Au Japon, il connaît une amplitude surprenante pour évoquer le bon goût, un certain raffinement. Dire la gloire de l’ail et son odeur d’infamie, faire l’éloge de la « rose puante » et de ses vertus antagonistes. Le croisement des écritures de Ryoko Sekiguchi, Liliane Giraudon et Xavier Girard sera notre madrigal amoureux dédié à la splendeur intempestive des cuisines du sud.
Une émission en public avec : Ryoko Sekiguchi, Liliane Giraudon & Xavier Girard. Par Emmanuel Moreira

♫ Martig ♫ EN CONCERT, dès 20H
En route pour un voyage aux accents Folk, Blues, Percussifs et Urbains… Une basse, une guitare, des percussions, un harmonica, une voix et des énergies vives qui pétillent dans un univers musical à explorer sans modération
https://www.facebook.com/martigmusic/?fref=ts

« Le grand Marché du printemps », un évènement en partenariat avec le Fonds Epicurien & Friche la Belle de Mai

Barbecue au jardin de Gibraltar

Dimanche 23 avril de 12h à 19h

Venez découvrir en famille, entre amis..
cet endroit bucolique aux portes de la Belle de mai!

Le dimanche 23 avril à partir de midi, les jardiniers bénévoles du jardin de Gibraltar organisent un barbecue où chacun emmène un truc à manger et un truc à boire.
Pensez aussi à emmener vos ustensibles pour manger si possible afin d’avoir les votre(verre couverts assiette), vous pourrez ainsi les ramener pour les laver chez vous (organisation plus simple et écologique pour tous)

Kids Friendly !
Ce sera l’occasion de rassembler les jardiniers et de tester le tout nouveau barbecue fabriqué avec amour.
De plus, ce sera aussi l’occasion d’ouvrir le jardin aux gens qui ne le connaissent pas, donc si vous avez envie de venir, n’hésitez pas!

Nous en profiterons pour concevoir le jeu des mauvaises herbes avec ceux qui en ont envie. Vous en saurez plus le jour J, on garde un peu de suspense !

Manifeste pour une Bibliothèque

Manifeste pour une Bibliothèque dans le 3ème arrondissement
Collectif d’habitants « Brouettes et compagnie

Le 3ème arrondissement de Marseille compte 45 000 habitants et aucune bibliothèque municipale! Pourtant, de nombreuses petites communes de 5 000 à 10 000 habitants en sont dotées.
Elle rime avec « justice sociale ».

Comme L ‘école, la bibliothèque publique est nécessaire à l’égalité des droits ;
Elle contribue à l’égalité des chances en offrant des espaces utiles à la formation, à l’étude,  et des ressources documentaires dans un environnement culturel qui dépasse l’utilitarisme.
Elle participe à l’accès à l’emploi, à la formation tout au long de la vie.
Elle permet de sortir de l’illettrisme et d’approfondir la découverte.
Elle aide à sélectionner dans les autoroutes de l’information formidablement démultipliées par internet, ce qui est utile dans sa trajectoire de vie personnelle et professionnelle.
Elle offre des collections représentatives des évolutions de l’art et des sciences.
Elle co-construit avec d’autres des événements culturels exigeants et médiateurs.
Elle conforte la cohésion d’un territoire, tout en reconnaissant et en partageant les cultures.

C’est grâce aux bibliothèques que des milliers d’enfants se familiarisent avec les livres souvent absents de leur environnement familial et social.
La lecture s’avère une activité indispensable à l’autonomie de la pensée, à la formation du citoyen, à l’épanouissement de la personnalité, à la maîtrise de l’expression,… et à la lutte contre l’échec scolaire.

Un livre n’est pas un produit de consommation comme un autre, sa découverte nécessite des médiations et donc un personnel professionnel.
Le métier de bibliothécaire a de multiples visages qui s’articule autour de la gestion des collections, l’accueil du public, l’animation et la formation.
Sa culture professionnelle est ancrée dans des valeurs universelles telles que le partage, l’égalité d’accès, la transmission, la responsabilité intellectuelle et l’utilité sociale.
C’est aujourd’hui un expert capable de gérer les modes d’accès au savoir.
Une bibliothèque existe aussi par l’indispensable présence de son personnel qualifié.
45 000 habitants peuvent ils continuer à s’en passer?

Le diagnostic de la ville de Marseille dans le cadre du contrat  « Territoire- lecture » de 2015 est édifiant: Le plus faible nombre de bibliothèques : 0,030 m2/habitants soit 2 x moins que la moyenne nationale soit 8 bibliothèques à Marseille, 15 à Lyon, 21 à Toulouse.
Notre quartier cumule les handicaps, tous les feux sont au rouge dans les statistiques.
Les enseignants, les professionnels, les associations (comme l’OCB ou l’Espace lecture de St Mauront) font tout pour faire tenir ce tissu fragile. C’est insuffisant! L’application du droit commun d’un service public à la hauteur des besoins doit sur notre quartier devenir une priorité.

C’est bien pour pointer cette carence indigne que le collectif d’habitants « Brouettes et compagnie » s’est donné pour mission d’accroitre l’envie d’un tel équipement en distribuant du livre en troc, à travers le quartier.
Par des rendez vous le samedi avec des brouettes de livres, des étagères installées chez des commerçants et des évènements ponctuels, le collectif favorise la circulation des livres et en stimule l’appétence tout en militant pour une bibliothèque municipale du 21e siècle dans le 3ème arrondissement de Marseille.

Aucune solution bricolée ne pourra se substituer à l’exigence de notre collectif d’un équipement public de qualité, géré  par  des professionnels et digne des habitants du 3ème, citoyens à part entière de la ville de Marseille.